Fondation de Famille

Extraits de la plaquette éditée à l'occasion du 200e anniversaire 1885-1985

* Au sens du code civil, il ne s'agit pas d'une fondation mais simplement d'une association.

A la liste des vénérables caisses de famille aux traditions solidement établies, s'en ajoute une que les circonstances, après une existence de plus de trois quarts de siècle, obligèrent à suspendre son activité en 1872, c'est la Fondation de la famille Jaccard, reconstituée le 20 janvier 1945, dont on se propose d'évoquer ici le souvenir.
Au cours des année, on a prit l'habitude, dans le public d'appeler La Fondation la Jeune pour la distinguer de la première caisse des Jaccard fondée en 1754.

Voulant cimenter et fortifier plus étroitement encore les liens d'affinité et d'amitié qui les unissaient, quinze bourgeois de Sainte-Croix, appartenant à trois branches de la même famille, résolurent, le 20 janvier 1785 de créer une caisse sous le nom de Fondation de la famille Jaccad. Après mûres délibérations ,tous apposèrent leur signature au bas d'un pacte de famille devant: resserrer toujours davantage l'union qui existe dans la dite famille (...) être un modèle pour leurs descendants (...) et durer à perpétuité.

Registre de la Fondation faite par la famille Jaccard de Sainte-Croix, établie le 20 janvier 1785. D'après livre manuscrit, propriété de Alfred Jaccard de la Mouille-Mougnon dont sont extraites les notes suivantes en 1934, par Robert de Constant.

20 janvier 1785: création de la Fondation par les fondateurs ci-après soussignés:

  • Jean-Pierre de feu Jean-Louis
  • Jérémie de feu Jean-Louis
  • François-Louis de feu Jean-Louis
  • Timothée de Feu Jean-Pierre
  • Jérémie-François de Joseph (Grège)
  • Jost-Henri de Pierre-Louis
  • Pierre-David de Jean-Pierre
  • Joseph de Jean-Pierre
  • Jean-Pierre de Jean-Pierre (Dragon)
  • David-Joseph de Joseph (Grège)
  • Pierre-Louis de feu Jean-Pierre
  • Jean-Baptiste de feu Jean-Pierre
  • David-Henri de Daniel
  • Jean-Samuel de François-Louis
  • Daniel-Louis de François-Louis
Quinze fondateurs au total, tous parents

Le sort de la Fondation se joua à l’assemblée du 25 mars 1872. Considérant que la société possédait alors divers titres peu sûrs, que quelques membres paient toujours pour d’autres qui se retirent ou deviennent insolvables, Jules-Félix propose de dissoudre la Fondation. Un comité de liquidation, présidé par le juge de paix Ami-Samuel Jaccard se réunit le 1er avril et le 25 décembre 1872. Ainsi disparaît la Seconde caisse de famille qui vit le jour à Sainte-Croix. Sous l’impulsion de Robert de Constant et d’un comité provisoire formé de: Arthur, municipal de l’Auberson; Charles, boucher à Sainte-Croix; Samuel, ouvrier à La Sagne; Jules, instituteur au Château, la Fondation renaît de ses cendres le 20 janvier 1945. En 1985 la Fondation comptait 86 membres. Entre membres de la fondation, le tutoiement est de rigueur. Tous les 3 ans, les épouses, sœurs et filles des membres sont invitées à l’assemblée.