Remerciements

Sans le travail de bénédictin accompli par Robert-Justin de Charles-Constant (3160), ce fichier n’existerait pas. Toutes ces informations, écrites à la main, le tout relié, forment un énorme volume que Pierre-André, son fils, a bien voulu mettre à disposition. Nous l’en remercions vivement. Il nous a paru intéressant de présenter également, ci-après, les pages d’introduction de cet ouvrage.

Généalogie «Jaccard» bourgeois de Sainte-Croix

DRESSÉE DE 1935 À 1965 PAR ROBERT DE CONSTANT JACCARD,
NON ACHEVÉE… ET NE LE SERA JAMAIS.

La classification adoptée est celle qui donne d’emblée la suite complète des membres d’une génération avant de passer à la génération suivante, de préférence au système qui consiste à suivre jusqu’à l’épuisement chaque rameau de l’arbre généalogique, pour revenir au tronc une fois la branche entièrement décrite. Une numérotation facile à comprendre permet de suivre ou de retrouver les différentes générations et les différentes souches.

A mes fils,

Ma Généalogie «Jaccard» bourgeois de Sainte-Croix a été entièrement écrite à Berne de 1935 à 1965. Elle n’est pas sans lacunes. Il n’en existe ni copie, ni reproduction. Important: cette copie dans un fichier informatique comporte des erreurs et des omissions. Merci à tous ceux qui liront ces lignes de faire part de leurs remarques à Fernand Jaccard. Je n’ai pas eu la volonté, le courage et le temps de la terminer (?), encore moins de tenir à jour ce manuscrit. C’est un travail fastidieux qui exige vraiment trop de recherches et d’enquètes souvent diffci1es (en France et aux USA, notamment).
Je sais gré à Alfred Vallotton, étudiant à l’époque, d’avoir bien voulu dépouiller systématiquement pour mon compte aux Archives Cantonales Vaudoises les anciens registres paroissiaux de baptèmes, mariages et décès tenus jadis par les pasteurs.
Tous ses cahiers fort bien écrits ont été reliés par mes soins (six volumes). Quant à mes propres relevés d’état civil à Sainte-Croix, aux Granges et ailleurs, ils forment trois gros volumes également reliés.
En 1972, j’ai déposé le tout, avec d’autres documents, aux ACV dans un «fonds de famille» portant la côte 45 «Jaccard».

Dans sans accusé de réception:
Le 6 octobre 1972, M. O. Dessemontet; directeur des ACV, m’a bien précisé ceci: «Il va de soi que tous les membres de votre famille, présents et a venir, pourront consulter librement le fonds donné, dans notre salle de travail, ou en obtenir des reproductions.»
Divers papiers, faire-part, coupures de journaux, etc. conservés pour la mise à jour, sont réunis dans une grande enveloppe jaune et forment partie intégrante de cette généalogie. Je vous prie de vous arranger et de prendre toutes mesures necessaires pour assurer la bonne conservation du manuscrit de ma généalogie et de l’enveloppe jaune.

Saint-Légier, le 1er mars 1979

SOURCES
A. Sources manuscrites

Archives communales de Sainte-Croix:
David Bornand, notaire: Tableau généalogique des familles bourgeoises de Sainte-Croix (1692).

Cour de justice:
Registres du curial Jérémie Mermod, notaire, années 1706-1741
Registres du curia1 David Simon, notaire, années 1712-1728.
Manuaux, années 1737-1740,1749-1751,1754 et 1757-1758.

Minutaires des notaires:
Jean-Pierre Martin, années 1671-1681.
David Bornand, années 1705-1741Pierre-Louis Jaccard, années 1770-1771.
Louis Mayor, années 1775-1780 et 1788-1789.
Série E, numéros 10 à 311.
Série F, Procédures, numéros 2 à 199.
Registre des baptêmes de la paroisse de Sainte-Croix, années 1802-1837.

Etat civil de Sainte-Croix:
Naissances, années 1821-1900.
Publications de mariages, années 1822-1912.
Registre des mariage, années 1823-1875.
Décès, 1821-1930.
Registre B, années 1876-1928.

Etat civil des Granges:
Naissances, années 1829-1900.
Mariages, années 1830-1900.
Décès, années 1829-1932.
Relevé cadastral de 1703.
Relevé cadastral de 1799.

B. Archives cantonales vaudoises (E b 121, Sainte-Croix)

Registres de la paroisse de Sainte-Croix: naissances, (baptêmes), années 1702-1821, Tomes 1 – 5. Mariages, années 1746-1821, Tomes 6-7. Décès, années 1728-1821, Tomes 8-9. Catéchismes, années 1703-1724.
Registres de la paroisse Ballaigues-1ignerolle-Les Clées: naissances, (baptêmes), mariages et décès, années 1666-1821 (quelques registres seulement).

Archives privées
Archives de la Caisse des Jaccard, créée à Sainte-Croix le 25 mars 1754. En particulier, arbre généalogique des Jaccard de Sainte-Croix appartenant à la dite caisse de famille, établi en 1932 par Marcel-Auguste Jaccard.
Archives de la Fondation de la famille Jaccard, Caisse de famille créée à Sainte-Croix le 20 janvier 1785. Procès verbaux et comptes annuels, années 1785-1872.
Arbre généalogique des Jaccard. Copie du tableau généalogique susmentionné de David Bornand (1692) faite le 3 avril 1838 par François de Salomon Jaccard, à Culliairy. Cette copie est d’un très grand intérêt du fait qu’elle porte plusieurs noms ou dates qui sont devenus illisibles avec le temps sur l’original.
Arbre généalogique d’une branche des Jaccard copié vers 1925 par la fille Sophie Jaccard, infirmière aux Replans, sur l’original appartenant alors à Veuve Jaccard-Margot «préfet», rue Centrale, Ste-Croix.
Papiers divers, propriété de feu Henri-Albert Jaccard, professeur à Lausanne.
Archives de famille et enquêtes diverses de l’auteur.

C. Ouvrages imprimés et autres sources

F. Raoul Campiche, archiviste: Les mines de fer de l’Auberson. Sainte-Croix 1919
La famille Campiche de Sainte-Croix. Notice généalogique, 1943 (multicopié).
Alfred Chapuis: Histoire de la Corporation des horlogers de Vevey et de quelques autres villes vaudoises au XVIIIe siècle. Fédération horlogère suisse, édit. d’exportation, No 4/1945.
J.A. Galife: Notices généalogiques sur les familles genevoises. T. 3. Genève 1895.
Auguste Jaccard:Les Jaccard de Sainte-Croix. Notes historiques et généalogiques. Sainte-Croix 1892. 2e édit. Sainte-Croix 1942.
Robert Jaccard: Sainte-Croix et ses industries, Lausanne, 1932.
Les industries de Sainte-Croix et les expositions. 1940 (dactylographié).
Les Jaccard «Dragon». bourgeois de Sainte-Croix. Notice généalogique. Sainte-Croix 1944.
Les anciens moulins de Sainte-Croix. Feuille d’Avis de Sainte-Croix, Nos 45/46 / 1946.
Caisses de famille. Revue historique vaudoise, juin 1946, Lausanne.
Sainte-Croix dans le passé. Lausanne 1950.
La Fondation de la famille Jaccard, 1785-1872. Histoire d’une caisse de famille (manuscrit s.d.).
Pierre Kohler: Les orfèvres Gély de Lausanne. Revue historique vaudoise. Nos 3/4 1922.
J. Tissot: Les Fourgs. Besançon 1870.
M. de Tribolet, professeur: Notice sur la vie et les travaux d’Auguste Jaccard, professeur de géologie à l’Académie de Neuchâtel. Bulletin de la Société des sciences naturelles de Neuchâtel, T. XXIII, Neuchâtel.
Dictionnaire biographique des Genevois et des Vaudois. T. 2. Lausanne 1878.

Recueil de généalogies vaudoises;
Tome l, second fascicule: Treytorrens. Lausanne 1914. Tome III, troisième fascicule: Masset d’Yverdon. Lausanne 1946.
Recueil généalogique suisse, 1re série. T. 1. Genève 1902

Feuille d’Avis de Sainte-Croix.
Autres journaux vaudois, Journal de Genève, La Patrie suisse et périodiques cités dans le texte.